Élections présidentielles de 2017 : Les progressistes de Linguère prônent la participation de leur parti

La délégation départementale mixte AFP de Linguère s’est réunie le samedi 14 février 2015 sous la présidence de son secrétaire général départemental  Babacar GAYE au centre Alé Badara SY en vue de discuter sur la  situation politique nationale et la vie du parti.

A l’issue de la réunion à laquelle ont pris part la 1ere vice présidente départementale des femmes Khoudia Ndao et du SG départemental des jeunes Daouda Gadj entre autres, les camarades de Babacar Gaye ont rendu publique une résolution sanctionnant leurs travaux.

« Le bureau mixte de l’AFP du département de Linguère  salue les efforts consentis par l’Etat dans certains secteurs tels que le social et les infrastructures surtout avec la pose de la première pierre de l’autoroute à péage Thiès- Touba  tout en recommandant la poursuite des réalisations conformément à la feuille de route du gouvernement du Premier Ministre Monsieur Mouhamadou Boun Abdallah DIONE » selon la note qui nous est parvenue.

« Toutefois, elle fustige et condamne l’attitude et les actes posés par l’administration territoriale dans les  interdictions tout azimut sur les demandes de marche de l’opposition, et propose plutôt un encadrement par la sécurité publique dans le respect des textes et lois en vigueur » précise le document.

Au sujet de la réunion du bureau politique national qui s’est terminée en queue de poisson, les camarades de Babacar Gaye rejettent avec la plus grande énergie le choix de  Moustapha NIASSE .

il «  a décidé de sacrifier quinze longues années de loyauté et de privation de toute une génération de jeunes, aux seuls fins de satisfaire un compagnonnage de trois années, pour assouvir un désir de pouvoir, qui du reste ne peut constituer un motif valable d’être redevable de la vie de notre parti envers le soutien de la candidature du Président Macky SALL à l’élection présidentielle de 2017 ».

 

« La réaction de la jeunesse du parti lors de leur rencontre à Bandia(Mbour) contre cette décision malheureuse de confisquer les fondements de notre engagement commun pour conquérir le pouvoir ne peut souffrir d’aucune légèreté, et semblait être la seule issue pour sauver l’Alliance des Forces du Progrès(AFP) d’une noyade ordonnée dans les eaux troubles » .

Les progressistes du bureau départemental  concluent sur cette interrogation   « le SG, cherchait-il à se substituer au conventionnel, pour ainsi oser ordonner la peine capitale pour les non parricides et décréter l’absolution pour les parricides et  soit disant fantassins du  « digueul « (noyade collective) ? ».

Saër DIAL

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles