Elections HCCT Barth Dias menace « Pas de fichier, pas de vote ! »

Les élections des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) du 4 septembre prochain risque d’être perturbées.

«Si nous n’avons pas à notre disposition le fichier électoral, il n’y aura pas de vote», tranche net le maire de Mermoz-Sacré Cœur.

Avant de souligner : «Ils savent pourquoi ils ont mis le centre de vote entre la gendarmerie de Thionk et le commissariat central de Dakar», fulmine Barthélémy DIAS qui invitent tous les militants et sympathisants «And Taxawu Dakar » à se mobiliser le jour des élections.

«Ils l’ont fait avec le fichier une fois et cela a marché et ils veulent le répéter. Lors du référendum il n’y a eu aucun représentant du camp du «Non» dans les bureaux de vote qui disposaient du fichier électoral. Alors que ceux qui siégeaient pour le camp du «Oui» disposaient du fichier électoral. Cela ne passera pas», avertit le porte-parole de «Taxawu Dakar.

Toutefois, Khalifa SALL et ses camarades ont tenu à inviter la Commission électorale nationale autonome (CENA) à prendre toutes ses responsabilités.

«Le coup ne passera pas et on met la CENA devant ses responsabilités. Ils ont une responsabilité de dénoncer cette situation. Ils ont la responsabilité de tirer la sonnette d’alarme. Nous sommes arbitrés par le code électoral qui doit être respecté», déclare le maire de Mermoz-Sacré Cœur.

Source walf-groupe.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles