élections en Sierra Leona: la CEDEAO appelle la société civile, (leaders traditionnels, religieux et médias), pour la création d’un environnement pacifique

La Commission de la CEDEAO se pronoçant sur les élections présidentielles et parlementaires qui se sont tenues le 7 mars 2018 a noté un taux de participation élevé témoignage que la Sierra Leone a imbibé les principes essentiels de la démocratie.

Elle dit prendre  note aussi de certaines tensions post-électorales, en particulier les affrontements entre partisans du parti au pouvoir et principaux opposants dans la capitale Freetown et dans certains districts comme Kono.

C’est pourqui en prélude aux élections prévues le 27 mars, la CEDEAO appelle les dirigeants de tous les partis politiques, en particulier le Congrès des Peuples Autochtones (APC) et le Parti du peuple sierra-léonais (SLPP), à enjoindre à leurs partisans de s’abstenir de toute forme de la violence afin d’affirmer le respect des principes démocratiques et d’éviter l’instabilité et les clivages socio-politiques conflictuels.

Ainsi, elle appelle la société civile, y compris les leaders traditionnels et religieux et les médias, à travailler à la création d’un environnement pacifique pour la réussite et l’achèvement pacifique du processus électoral.

La CEDEAO réitère son engagement total à l’égard de l’enracinement de la démocratie et de l’état de droit dans la région et réaffirme son soutien indéfectible au Gouvernement et au peuple sierra-léonais à cette période importante de l’histoire politique du pays.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles