Elections du Haut Conseil des Collectivités Territoriales Le PDS dans les starting-blocks

Communiqué :

Réuni ce jour 05 août 2016 à la permanence nationale Oumar Lamine BADJI sous la présidence de Oumar SARR, secrétaire général national adjoint, le comité directeur a adopté la résolution suivante relative à l’élection des membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales :

 

RÉSOLUTION

 

Considérant que la loi organique n° 2016-24 relative a l’organisation et au fonctionnement du Haut Conseil des Collectivités Territoriales a été votée et promulguée mettant en phase  avec la nouvelle constitution « une assemblée consultative qui a pour mission d’étudier et de donner un avis motivé sur les politiques de décentralisation, d’aménagement et de développement du territoire »

 

Considérant que par décret N° 2016-1005 en date du 25 juillet 2016, le scrutin pour l’élection des membres du Haut Conseil des Collectivités Territoriales a été fixé au 04 septembre 2016 ;

 

Considérant que le corps électoral est composé par les conseillers municipaux et les conseillers départementaux élus lors des élections locales tenues le 29 juin 2014 ;

 

Considérant que le PDS, qui, seul ou en coalition, a présenté des listes de candidats dans toutes les collectivités locales, remporté la compétition dans plus d’une centaine de collectivités et obtenu des résultats appréciables partout ailleurs, et que les listes BBY étaient largement minoritaires en voix dans tout le pays ;

 

Considérant que les conseillers municipaux et les conseillers départementaux du PDS, dans le strict respect des orientations du parti, ont toujours été aux avant-postes de toutes les politiques locales qui contribuent à l’amélioration du sort des populations, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’habitat, de l’assainissement, de la voierie, de l’environnement etc. ;

 

Appréciant positivement ce travail remarquable qui a été fait en relation avec toutes les forces locales : les conseillers issus des autres partis de l’opposition, les associations sportives et culturelles, les groupements de femmes pour le développement ainsi que les acteurs et associations de la société civile ;

 

Rappelant qu’en dépit des conditions dans lesquelles le Référendum du 20 mars a été organisé, et des calculs politiciens et autres qui structurent la démarche cavalière de Macky Sall, l’élection au Haut Conseil des Collectivités Territoriales permet à toutes les forces politiques engagées pour une véritable politique de décentralisation, d’unir leurs forces pour faire face à l’incompétence, aux risques d’achat de conscience et de fraude, ainsi que pour l’ouverture de nouvelles perspectives au bénéfice exclusif du peuple sénégalais ;

 

Par conséquent le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) reste attaché à ses ambitions de reconquérir, exercer et conserver le pouvoir afin d’accompagner notre vaillant peuple à prendre son destin en main qui passe par l’arrêt des politiques néfastes de régression sociale menées par le pouvoir de Macky Sall ;

 

Et conformément aux dernières directives du Secrétaire Général national, Me Abdoulaye Wade, le Parti Démocratique Sénégalais reste attaché à la démocratie malgré les avatars de son apprentissage et respecte cette Constitution maintenant qu’elle est en vigueur.

 

En dépit des manœuvres politiciennes qui ont pour objet de susciter la non participation de l’opposition à ces consultations (textes réglementaires tardivement publiés, mode de scrutin inique, agenda électoral trop contraignant… ),

 

 

Le Comité Directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS)

 

Engage le parti à participer à l’élection des Hauts Conseillers des Collectivités Territoriales, prévue le 4 septembre 2016 ;

 

Demande aux responsables départementaux du parti de regrouper dès maintenant et discuter avec tous les élus municipaux et départementaux du parti et de les associer pleinement à toutes les décisions concernant les alliances et les investitures.

 

Encourage les  responsables et militants de mener les concertations les plus larges possibles avec toutes les forces au niveau national comme local afin de constituer des listes uniques traduisant la volonté des populations de rompre avec le népotisme ambiant, la médiocrité et la gabegie aux seuls intérêts d’un clan.

 

Exhorte enfin les militants à tout mettre en œuvre pour s’engager loyalement dans l’unité, la discipline et le sens de l’intérêt général pour assurer la mobilisation, la participation de tous les conseillers issus de nos rangs et une large victoire de nos listes au sortir de ces consultations.

 

Fait à Dakar le 05 aout 2016

 

Pour le comité Directeur

Oumar SARR, SGA

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles