Elections au Libéria : les électeurs se sont rendus massivement aux urnes, les observateurs appellent au calme

Les électeurs libériens se sont rassemblés en grand nombre pour élire leur nouveau président et leurs nouveaux parlementaires ce mardi 10 octobre, alors que le chef de la mission d’observation électorale de la CEDEAO, John Mahama, a appelé au calme, à l’ouverture des élections.

« Dans les zones visitées, nous avons constaté que le processus est lent, avec de longues files d’attente et des votes commençant vers 8h30 (30 minutes de retard) dans certaines stations, et certains électeurs potentiels ne figurant pas sur la liste électorale », a déclaré Mahama dans un communiqué parvenu à www.lactuacho.com.

Le chef de la mission de la CEDEAO, qui était parti avant l’ouverture des bureaux de vote à huit heures du matin et qui avait visité quatre circonscriptions électorales dans les districts de Montserrado et de Margibi à 12h20, a expliqué que le processus progressait doucement  dans certaines stations sur une moyenne de 500 électeurs inscrits par bureau de vote.

Le chef de mission, qui était accompagné lors de la tournée par la CEDEAO pour les affaires politiques, la paix et la sécurité, par Mme Halima Ahmed et le directeur des affaires politiques, le Dr Remi Ajibewa, ont exprimé l’espoir qu’un plus grand nombre d’électeurs auraient pu voter à la clôture de voter à 18 heures.

Le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, le représentant résident de la CEDEAO au Libéria, l’ambassadeur Babatunde Ajisomo et le professeur Mahmood Yakubu, président du réseau des commissions électorales de la CEDEAO (ECONEC) et président de la Commission électorale nationale indépendante domaine observaient le scrutin dans différents districts du comté de Montserrado.

Chaque bureau de scrutin avait des éléments  des partis politiques surveillant le vote avec du personnel de sécurité également en place. D’autres observateurs à long et à court terme de la CEDEAO suivaient le processus électoral dans les 14 autres comtés du Libéria.

Le Liberia a enregistré quelque 2,18 millions d’électeurs qui élisent le 25ème président et les députés du pays.  Les sondages sont menés dans 2 080 bureaux de vote (centres) avec 5 390 lieux de scrutin (stations)

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles