Egypte Un réseau de trafic d’organes humains démantelé, 25 personnes arrêtées

L’Autorité du contrôle administratif en Egypte a annoncé mardi qu’elle avait démantelé le plus grand réseau international de trafic d’organes humains impliquant des Egyptiens et d’autres ressortissants arabes.
Les arrestations ont porté sur 25 personnes au moins comprenant des acheteurs et des courtiers, a précisé l’Instance, faisant état de la saisie de millions de dollars et de lingots d’or. Le Procureur général a donné des directives pour mener une enquête diligente sur cette affaire.

Selon des sources, le réseau comprend des professeurs d’université, des médecins, des infirmières et des travailleurs des centres médicaux et des hôpitaux ainsi que des intermédiaires et des courtiers, a ajouté l’Autorité dans un communiqué.

Le réseau profite de la mauvaise conjoncture économique de certains Egyptiens pour se procurer des organes humains en échange d’argent. Les mêmes organes sont revendus très chers à l’étranger.

La déclaration indique que l’Autorité a saisi des millions de dollars et d’autres devises étrangères que les prévenus ont générées à partir de leur trafic d’organes.

“Le nombre de personnes inculpées est important et elles ont toutes été envoyées devant les juridictions compétentes pour y être jugées”, a poursuivi le communiqué.

L’Organisation mondiale pour la santé (OMS) avait classé l’Egypte parmi les 5 pays les plus dangereux sur le plan du trafic d’organes humains.

Source APA

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles