Egrenage de coton et fabrication de textiles : Renforcement de l’activité en rythme trimestriel

La direction de la prévision et des études économiques (Dpee), sa « note de conjoncture-premier trimestre 2017 », note un renforcement de l’activité de l’égrenage de coton et fabrication de textiles.

« Sur les trois premiers mois de l’année 2017, l’activité d’ « égrenage de coton et fabrication de textiles » s’est fortement renforcée (plus de 100%), en variation trimestrielle, à la faveur de la reprise de l’activité d’égrenage de coton, suite aux arrêts techniques et au retard observé dans le démarrage de la production de coton graine », souligne la Dpee.

D’après la source, Sur un an, l’ « égrenage de coton et la fabrication de textile » a, par contre, enregistré une contraction de 17,9% durant le premier trimestre 2017. Et cette contreperformance traduit le prolongement d’une série de récoltes de coton peu importantes sur les trois dernières années, du fait d’une pluviométrie faible et mal répartie qui a occasionné une baisse des rendements.

Et le document de poursuivre : « Par ailleurs, le prix au producteur du coton est devenu moins compétitif que celui de l’arachide, entrainant ainsi une migration progressive des cultivateurs de la première culture citée vers la seconde. Pour pallier à cette difficulté, le prix au producteur a été revu à la hausse, de 255 FCFA à 300 FCFA le kilogramme, pour la campagne 2017/2018 ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles