Education nationale: prémices d’une rentrée scolaire agitée, des syndicalistes très remontés

Va-t-on vers une rentrée des classes troublée, voire même agitée ? Tout porte à le croire si on prête attention aux syndicalistes du l’éducation nationale et même certains responsables d’association de parents d’élèves.

Selon les syndicalistes, du côté étatique beaucoup de retard a été noté dans le respect des engagements du gouvernement relativement à leurs primes et autres droits.

Les rencontres qui s’annoncent en ce mois de septembre 2017 entre syndicalistes et autorités ne concourent pas pour un climat apaisé, selon Saourou Sène, secrétaire général du SAEMS.

« Ces engagements ne seront pas suivis d’effets a-t-il indiqué ; Car même pendant les vacances aucune rencontre n’a eu lieu pour les évaluer par rapport au passif dû aux enseignants. Ensuite les lenteurs administratives dues aux derniers chamboulements intervenus avec le nouveau gouvernement vont tout faire reprendre avec de nouveaux décrets.

Pour certains parents d’élèves dans beaucoup d’établissements les conditions d’une rentrée normale des classes ne se dessinent pas, car c’est l’anarchie qui y règne.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles