Education Les jeunes aveugles persistent, quatre parmi les grévistes de la faim évacués

A l’institut national de formation des jeunes aveugles de Thiès, la détermination affichée pour exprimer leur ras-le-bol des conditions de formation va crescendo.

Ils avaient entamé une grève de la faim depuis jeudi,  mais en ce deuxième jour, quatre parmi ces jeunes grévistes ont été évacués vers les structures sanitaires pour des soins.

Ces élèves en rogne contre l’administration de leur institut avaient voulu marché, il y a quelques jours, jusqu’à la gouvernance de Thiès, mais le préfet de la localité s’y était opposer. Ils ont ensuite boycotté pendant deux jours les cours sans aucune réaction des autorités.

C’est alors qu’ils se sont radicalisés et ont opté pour une grève de la faim d’une durée indéterminée, exigeant une révision de leurs mauvaises conditions d’études.

Au menu de leurs réclamations figurent en premier leur sécurité de non-voyants et malvoyants. Les agents de sécurité de proximité affectés sur les lieux, selon eux, ne leur sont d’aucune utilité.

Car d’après les explications d’un des manifestants, dans une période récente un serpent s’est introduit dans leur institut, mordant un des responsables.

A cela s’ajoute une mauvaise alimentation souvent source de maux de ventre pour eux, mais aussi le manque de matériel adéquat.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles