Ecueils au financement des PME Des pistes de solutions proposées lors d’un atelier tenu à la CCIAD

Qu’est-ce qui freine l’accès des très petites, des petites et moyennes entreprises au financement ? Pourquoi malgré plusieurs réponses étatiques à la persistance équation du financement, les PME/PMI peinent toujours ? Pour répondre à ces questions parmi tant d’autres relatives à cette problématique, un atelier de sensibilisation sur les mécanismes de facilitation d’accès au financement s’est tenue hier jeudi 13 avril 2017 à la salle de conférence de Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Dakar (CCIAD).

Selon le constat de l’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF), la  majorité d’entreprises artisanales ou commerciales de tailles variables et de formes juridiques différentes, représentant 90% du tissu économique du Sénégal avec une contribution au PIB qui tourne autour de 30%,  éprouve encore des difficultés persistantes d’accès au financement.

Du panel présenté après l’ouverture de cet atelier au nom du ministre de l’économie, des finances et du plan  faite par M. Oumar Diallo, le Directeur de la Monnaie et du Crédit, il ressort que cette situation est imputable à diverses causes, dont  principalement le manque de transparence du système d’information des PME et surtout des activités informelles, notamment l’absence d’états financiers fiables.

« La difficulté de présenter des garanties acceptables, la faiblesse du niveau de capitalisation financière des PME, leur défaut de formalisation soutenu par le niveau d’instruction trop faible constituent également des facteurs limitant quant aux relations de confiance avec les établissements de crédit » a souligné MDaouda Thiam, le président de la CCIAD dans son discours de bienvenue.

C’est pourquoi cette rencontre vise à créer un cadre d’échange entre les acteurs du secteur financier et le public dans sa diversité, en particulier les PME, en vue de promouvoir le renforcement de la culture financière de manière à parvenir progressivement à la facilitation de l’accès au crédit à travers la connaissance des voies et mécanismes dédiés mis en place par les pouvoirs publics.

« Car du côté étatique, pour faciliter l’accès au financement des entreprises, d’importantes mesures ont été prises dont notamment la création de la Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE), la mise en place de lignes de garantie et de crédit (FPE, FONGIP, FONSIS , etc.) en renfort aux structures d’appui à la petite entreprise et aux mécanismes de facilitation existantes (DASP, ADEPME, D-PME, etc) », dans son panel.

Sur ce même sujet et dans le cadre de l’amélioration de la relation entre opérateurs et usagers des services financiers, le dispositif de la médiation de l’OQSF a traité, entre 2010 et 2015, un nombre cumulé de 1636 dossiers dont 725 relevant de la médiation des assurances  et 911 pour la médiation bancaire avec en moyenne un taux de satisfaction de 90% des cas qui ont trouvé une issue favorable et la relation commerciale a pu être préservée. D’après la panéliste, ces résultats ont notamment permis, la résolution de différends et litiges opposant les institutions financières et des TPE/PME.

Pendant toute une matinée, cet atelier a offert aux participants un cadre d’échange et de partage d’expériences et de bonnes pratiques entre les acteurs du secteur financier et le public dans sa diversité, en particulier les PME, en vue de promouvoir le renforcement de la culture financière de manière à parvenir progressivement à la facilitation de l’accès au financement à travers une meilleure  connaissance des outils et dispositifs de financement existants.

L’occasion a été saisie pour présenter le cadre institutionnel de l’OQSF et son dispositif de médiation financière ainsi que les différentes actions menées pour la promotion de la qualité des services financiers notamment en matière d’accompagnement des PME et  identifier les difficultés et obstacles susceptibles d’entraver la qualité de la relation commerciale entre institutions financières et PME et notamment l’accès au financement .

C’est ainsi aussi que des dispositifs de financement existants au profit des PME ont été présentés et des solutions proposées pour mettre en œuvre l’accompagnement  et la facilitation de l’accès au financement des PME.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles