Economie: Le Sénégal forcé de lâcher les rênes de l’UEMOA, la faute à…l’ancien président Wade

C’est presque officiel, car il ne reste qu’à parapher cette décision : le Sénégal, représenté par l’ancien premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré, quittera la tête de l’Union économique et monétaire de l’Ouest africain, (UEMOA) au profit du Niger, dans six mois.

La bataille que portait le président Macky pour que le Sénégal garde la présidence de l’UEMOA (comme d’ailleurs la Cote d’Ivoire qui gardera toujours la tête de la Banque centrale des états de l’Afrique de l’Ouest-BCEAO) avait même, à certains moments,  frôlé la tension, nous dit-on.

Mais selon des informations recueillies et confirmées par la RFM, le Sénégal a été obligé de… respecter sa signature. Et devinez, la signature de qui ? De Me Wade himself !

Car resté ferme sur sa position de vouloir diriger cette institution monétaire sous régional, le Niger a en effet demandé au Sénégal de respecter sa parole et…sa signature.

Car l’ancien président Abdoulaye Wade, paraphant un document,  avait pris l’engagement de faire de présidence de l’UEMOA, une gestion  tournante, pour que chaque pays, à tour de rôle, puisse diriger l’institution.

Une décision prise par les états partageant la même monnaie, le CFA, avait attribué de façon quasi-permanente la tête  de la BCEAO à la Cote d’Ivoire et celle de l’UEMOA au Sénégal.

Le président Wade, lui, loin des problèmes de leadership sous régional, avait une autre vision de la chose.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles