Economie : L’Association des comptables et la CEDEAO vers l’harmonisation des politiques économiques et financières et du cadre juridique

L’Association des organismes comptables d’Afrique de l’Ouest (ABWA sigle en anglais) recherche le soutien continu de la CEDEAO pour la réalisation de ses objectifs. Le président de l’Association, M. Christian Sottie, a fait la révélation en dirigeant une délégation de onze hommes ABWA lors d’une visite de courtoisie à la Commission de la CEDEAO le 20 octobre 2017.

Parmi les domaines pour lesquels un soutien est recherché, il y a le développement et le renforcement d’une profession comptable forte en Afrique de l’Ouest, nous apprend un communiqué parvenu à www.lactuacho.com.

Sottie a déclaré l’intention de l’Association de collaborer avec la Commission de la CEDEAO pour « harmoniser les politiques économiques et financières ainsi que le cadre juridique pour renforcer les entreprises transfrontalières et la mobilité des travailleurs ».

Exprimant le désir de l’ABWA de compléter et de soutenir les activités de la Commission de la CEDEAO, il a noté que «la question de la pauvreté, le manque d’infrastructures et la qualité de vie des citoyens de la région» sont des préoccupations mutuelles.

« Nous aimerions travailler en partenariat avec la Commission pour atteindre le succès avec le lancement du Marché Commun des Investissements de la CEDEAO », a-t-il ajouté.

Selon toujours le communiqué, accueillant la délégation, le vice-président de la Commission de la CEDEAO, M. Edward Singhatey, a réaffirmé au nom du président de la Commission de la CEDEAO l’engagement de la Commission à travailler avec eux en déclarant: « Ce sera un honneur pour nous de vous aider à atteindre vos objectifs « .

Il a souligné la nécessité d’un Memoradum of Understanding (MoU) entre la Commission de la CEDEAO et ABWA pour servir de base à la poursuite de la coopération. Le Commissaire aux finances de la Commission de la CEDEAO, M. Kebbe Ahmed Kouroma, s’est également réjoui à l’occasion de la possibilité de travailler avec l’Association de la comptabilité et d’y ajouter de la valeur.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles