Economie : la contrefaçon fait perdre près de 60 milliards d’euros par an à L’Europe

La contrefaçon fait perdre 60 milliards d’euros par an à l’économie européenne, soit 116 euros de perdus par habitant de l’UE et par an, révèle une étude publiée par l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (UEIPO) à l’occasion de la Journée mondiale anti-contrefaçon.

Contrefaçon : 58 milliards d’euros de perdus en Europe

Le marché de la contrefaçon se chiffre à 58,9 milliards d’euros chaque année en Europe, soit 116 euros par habitant et par an, apprend-on d’une étude d’UEIPO.

Cette somme faramineuse représente 7,5 % de l’ensemble des ventes des secteurs de l’habillement, des chaussures et des accessoires, des articles de sport, des jouets et jeux, des articles de bijouterie et d’horlogerie, des articles de maroquinerie et des bagage, de la musique enregistrée, des spiritueux et des vins, des produits pharmaceutiques, des pesticides, des smartphones, des batteries et des pneus, tous victimes du fléau de la contrefaçon.

Les 5 secteurs les plus touchés sont les vêtements (23,2 milliards d’euros), les médicaments (15,9 milliards d’euros), le cosmétique (5,8 milliards d’euros), les smartphones (4,2 milliards d’euros), ainsi que les vins et spiritueux (2,7 milliards d’euros).

Mais la contrefaçon a aussi un impact sur le monde du travail puisque 434 701 emplois seraient perdus à cause de ce phénomène en Europe.

6,8 milliards d’euros de perdus pour la France

Le pays le plus touché économiquement par ce problème est l’Italie avec 8,6 milliards d’euros de perdus par an. Arrive ensuite l’Allemagne (8,3 milliards). La France se place troisième sur le podium avec 6,8 milliards (5,8 %) de perdus chaque année. Par exemple, l’enquête de l’UEIPO révèle qu’il y a 2,7 milliards perdus par an dans le secteur des vêtements et 1,3 milliards dans les médicaments.

Et on estime jusqu’à 35 000 emplois de perdus à cause de la contrefaçon et 102 euros de perdus par habitant.

Mais même si la France a de grandes pertes économiques dues à la contrefaçon, dans d’autres pays elle est beaucoup plus répandue. Par exemple la Roumanie, dont la contrefaçon représente 22,5 % des ventes dans les 13 secteurs cités par l’étude et la Bulgarie (19,8 %) sont les deux pays où la contrefaçon est la plus répandue.

D’après l’UNIFAB (Union des Fabricants) 37% des Français âgés de plus de 15 ans ont déjà volontairement acheté de la contrefaçon. Dans un communiqué l’UNIFAB « appele les consommateurs à être vigilants lors de leurs achats, notamment sur Internet ».

Source economiematin.fr

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles