Ecole nationale de formation maritime (ENFM) : le changement de statut annoncé par Le ministre de la pêche

En marge de la cérémonie de signature de protocole de coopération entre l’école nationale de formation maritime (ENFM) et la compagnie africaine de pêche au Sénégal (CAPSEN), le ministre de la pêche et de l’économie maritime, M. Omar Gueye a annoncé le changement de l’école de formation maritime qui va passer à l’école supérieure de formation maritime.

« Le protocole assurera la qualité des formations des apprenants. Le président de la république a décidé de rehausser le niveau de l’école qui passera à l’école supérieure nationale maritime. Cet établissement changera de statut. Je remercie CAPSEN pour son accompagnement. Ce protocole permettra à nos étudiants de se familiariser avec la belle langue coréenne », a annoncé M. Omar Gueye, ministre de la pêche et de l’économie maritime.

M. Babacar Faye, Directeur de l’Ecole nationale de Formation Maritime a tenu à préciser que : « C’est une satisfaction, on vient de signer une convention pour le développement de l’école nationale de formation maritime. Nous venons de signer l’accord entre autres centres d’intérêt et j’en ai cité cinq qui sont dans le protocole, renferment beaucoup d’autres activités que nous envisageons mettre en œuvre. La CAPSEN, en matière de recrutement, recrute nos apprenants. Il y a trois mois seulement, la CAPSEN a recruté 20 de nos apprenants et certains parmi eux sont en stage et d’autres sont en attente. Nous sommes dans un domaine très compétitif, il ne faut pas rester statique ».

Dans son discours, Mme Kim, ambassadrice de la République de Corée avance : « A travers ce protocole d’accord, les deux entités peuvent échanger leurs expériences. La pêche a une grande place dans l’économie du Sénégal. Elle participe au développement économique du Sénégal. Le partenariat va contribuer à renforcer la coopération entre les deux pays ».

Quant à M. Jong Koo Lee, PDG de CAPSEN, il avance : « Nous allons accélérer le développement des talents. Le Sénégal a une énorme richesse maritime riche. Nous sommes basés ici avec l’appui du gouvernement sénégalais. Nous avons le savoir technique. Nous allons offrir des recrutements, nous allons tout faire pour soutenir les talents des étudiants de l’ENFM ».

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles