Du vilain à Bélél Nélbi, Ali Ka tue son frère à coups de coupe-coupe pour un bélier disparu

La stupeur, la tristesse, la consternation se sont abattues sur Bélél Nélbi, une localité située à une dizaine de kilomètres de la commune de Thiél dans le département de Linguère.

Un drame familial s’y est produit, dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 octobre. Ali Ka (28 ans) a tué son jeune frère Mboyo Ka (26 ans) à coups de coupe-coupe, rapportent nos confrères du ‘’Populaire’’.

Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’on en arrive à ce fratricide ?

Selon les capteurs du ‘’Popualire’’, Ali Ka a constaté la disparition de l’un de ses béliers la veille. Il s’en est ouvert à son frère cadet, Mboyo Ka. Ce dernier n’a pas digéré le fait d’être indexé et une dispute s’en est suivie.
Le lendemain Ali Ka, en colère, a surpris son  frère cadet, allongé sur une natte, pour lui asséner plusieurs coups de coupe-coupe. Mboyo Ka n’a pas survécu à ses blessures, décédant sur le coup, nous dit le journal.

Après son forfait, le meurtrier a pris la fuite vers une destination inconnue.

Alertés, les gendarmes de Linguère ont rallié les lieux pour les constats d’usage avant que le corps sans vie de la victime ne soit déposé à la morgue de l’hôpital Magatte lo de Linguère.

Une enquête a été ouverte sur ce drame et les hommes en bleu sont à la recherche de l’auteur de ce crime qui défraie la chronique dans le Djoloff, selon toujours ‘’Le Populaire’’.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles