Drogues, armes, fausse monnaie, la grande ingéniosité des trafiquants pour franchir l’aéroport JFK

Des armes à la fausse monnaie, en passant par la drogue, les agents des douanes ont décidément tout vu durant leur exercice à l’aéroport John F. Kennedy. Dans la dernière moitié de l’année, la quantité de drogues, d’armes, et d’argent de contrefaçon que les gens ont essayé de faire passer par l’aéroport est renversante. La somme est estimée à des dizaines de millions de dollars pour les 18 derniers mois, selon des confrères américains.

Les témoignages révèlent un incroyable de constat de la longueur d’avance que les trafiquants ont dans leurs tentatives d’introduire de la  drogue à travers JFK. Certains vont cacher la cocaïne dans la viande,  d’autres dans des préservatifs…

« Je suis ici depuis 13 ans et je suis toujours étonné  de voir ce qu’ils essaient de faire passer et comment ils essaient de le faire, » dit James Bowles un agent.

Des documents obtenus montrent que de Janvier 2014 à Septembre 2015, les douaniers de l’aéroport JFK ont fait 246 saisies de cocaïne et d’armes.

De la fausse monnaie est aussi saisie presque tous les jours à l’aéroport. Rien que pour la dernière moitié de l’année, de faux chèques, des mandats, de faux dollars, ont fait un total de 299 saisies de produits contrefaits.

De loin cependant, la marchandise illégale la plus saisie en contrebande à travers JFK, (en plus de la cocaïne, de la fausse monnaie et des armes combinées) est une feuille narcotique très populaire dans certaines communautés d’Afrique orientale. En croissance aux Etats-Unis, c’est un produit connu sous le nom Khat, couramment utilisé en  Somalie et au Yémen, mais qui demeure un stimulant illégal ici.

Plus de 12 tonnes de khat ont été saisies à l’aéroport JFK, note-on dans le dernier exercice financier, la plupart passe par le centre du courrier international de l’aéroport.

« Il vient de l’Ethiopie pour aller à Atlanta en Géorgie », a déclaré Solarsh. « Et ils veulent nous faire croire qu’il s’agit d’épices africaines’’.

« C’est un stupéfiant, c’est quelque chose peut donner à quelqu’un le sentiment d’être invincible, nous connaissons tous les dangers que cela représente ».

La grande préoccupation aux États-Unis est aussi que l’argent du commerce du khat pourrait  être source de financement pour les groupes terroristes. L’entrepôt de messagerie est rempli de Khat saisi seulement dans ces derniers mois.

Le FBI a été préoccupé par l’argent de la drogue Khat passant par les groupes ayant des liens possibles avec des groupes terroristes, mais leurs arrestations concernant le commerce du khat sont rares.

Lactuacho.com avec abc7ny.com

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles