Drogue La police coffre ‘’Le lion’’ à Dakar et un cultivateur à Kédougou

La police poursuit sa croisade contre le trafic, à travers de nombreuses interpellations. L’arrestation la plus spectaculaire a été faite dans la capitale où les hommes du commissaire El Hadji Cheikh Dramé, chef de la Sûreté Urbaine du Commissariat central de Dakar, ont finalement fait tomber le caïd Charles Samb alias « Lion », le 15 novembre 2016 vers 20h. Le dealer, selon le Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale, était en possession de 26 képas d’héroïne dont 12 de type Brown et 14 de type white, au moment de sa capture.

‘’Lion’’, apprend-on, était sous surveillance depuis longtemps. Jusqu’ici, les flics n’avaient pas réussi à le prendre à défaut. Ce mardi, une opération rondement menée a permis de le prendre sur le fait, dans son domicile, dit-on, à Grand Dakar. Les policiers de la Brigade de lutte contre la criminalité (Blc) ne lui ont pas laissé le temps de se débarrasser de la drogue, comme les dernières fois. Une enquête est ouverte pour mettre la main sur le reste de sa bande.

Le même jour, renseigne le Bureau des Relations Publiques, presque à la même heure (20h 45), les éléments de la brigade de recherches du commissariat de Police de Jaxaay ont appréhendé, au quartier Kawsar de Keur Massar, M. Sow en possession de 4 kg et 250 gr de chanvre indien.

L’enquête aussitôt ouverte a permis, ‘’en moins de 24 heures’’, l’arrestation du fournisseur M. Ba. Ce dernier, ignorant que son acolyte était entre les mains de la police, a appelé sur l’un des portables du dealer, hier à 5 heures du matin, pour confirmer un rendez-vous. Le policier qui a décroché a joué le jeu lorsque son interlocuteur lui ‘’a demandé l’endroit où ils devaient se rencontrer afin de procéder à la livraison du produit’’.

Ils ont convenu d’un rendez-vous au rond-point de Keur Massar. A l’heure et à l’endroit indiqué, le fournisseur s’est pointé. Il a été interpellé en possession d’un sac de voyage dans lequel il avait mis 17 blocs de chanvre indien d’un poids total de 12,4 kilogrammes. ‘’Interrogé sur le produit, M. BA, né à Wawa Fingo (Département de Louga), se disant berger, a déclaré être le propriétaire et soutient qu’il a pris la drogue à Kaolack’’, informe la police. Depuis, il est gardé à vue pour détention et trafic de chanvre indien et association de malfaiteurs. Une enquête est ouverte et le Parquet est avisé.

Kédougou Le cultivateur et son chanvre indien

La veille à Kédougou, à 13 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du tout nouveau commissariat urbain de Kédougou ont interpellé S. Camara, 35 ans.

Le cultivateur demeurant à Gada Dinguessou cachait dans son champ un sachet contenant deux cent cinquante (250) grammes de chanvre indien. Il est entré dans le collimateur de la police, à la suite d’informations faisant état d’un trafic intense de chanvre indien au quartier Gade Dinguessou.

Un dispositif de surveillance a aussitôt été mis en place par les éléments de la Brigade de Recherche. Celui-ci leur a permis d’interpeller le susnommé dans son champ où il tenait son commerce illicite.

Source Enquêteplus.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles