Drame de Boki Diawé Pour les beaux yeux d’une jeune fille, Amadou envoie son « aîné » à l’au-delà

Mercredi dernier, à Mbakhanadou, une contrée de la commune de Boki Diawé dans le Nord, une bagarre entre deux jeunes hommes a viré au drame.

Selon les interlocuteurs de « Enquêteplus.com »,  Amadou Pam n’a pas aimé que son ‘’aîné’’ Moussa Mangane drague une fille de son quartier sur laquelle il avait des vues. Ayant aperçu Mangane rôder autour d’elle, il lui a clairement fait comprendre qu’il n’aimait pas ses agissements.

Mais, dit-on, Moussa, peint comme un dragueur invétéré, n’a rien voulu savoir. Devant ce refus, il lui a lancé un défi. Ou plutôt, il l’a invité à un duel dans la brousse.

Ces joutes consistent, pour les deux antagonistes, à se retrouver seuls, à l’abri des regards, pour régler leur différend. C’est une pratique très fréquente chez les jeunes du Fouta.

Défi dans la brousse

C’est ainsi que Mangane a accepté le défi. Loin de toute habitation, ils se sont livrés à un combat de guerriers. Moussa Mangane qui est plus trapu aurait pris le dessus sur le jeune Amadou.

Mais ce dernier avait pris le soin de se munir d’un couteau dont il a asséné plusieurs coups à l’aisselle de son antagoniste. Après s’être vidé de son sang, le jeune de 25 ans a rendu l’âme.

Plus tard, les villageois ayant remarqué leur absence ont vite compris que les deux jeunes s’étaient donné rendez-vous pour un duel. Ils se sont mis à leur recherche. Mais ils sont arrivés trop tard. Ils ont appelé les éléments de la brigade la gendarmerie de Ourossogui.

Ces derniers, dépêchés sur les lieux, n’ont fait que constater le drame. Les sapeurs-pompiers également alertés ont évacué le corps sans vie pour les besoins de l’autopsie.

’’Je ne voulais pas le tuer…’’

Devant les hommes du Commandant Douada Thioune, Amadou Pam n’a pas nié les faits. Il a expliqué que son ‘’adversaire’’ détenait un bâton, c’est pourquoi il a fait usage de son arme.

‘’Je ne voulais pas le tuer. Il m’a frappé avec un bâton, je me suis servi de mon couteau pour me venger de son acte’’, a-t-il dit face aux enquêteurs. Suffisant pour que le jeune âgé de 18 ans et élève dans un établissement scolaire de la localité soit déféré au parquet pour homicide volontaire.

Source « Enquêteplus.com »

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles