Drame à Médina Gounass La piste de l’incendie criminel indiquée par un témoin

Le drame survenu sur le site du Daaka à Médina Gounass où se réunissent chaque année des milliers de fidèles musulmans soulèvent beaucoup de questions quant à son origine. Un acte criminel, même involontaire, n’est pas à écarter.

Au moment où les supputations allaient bon train sur l’origine de cet incendie qui aurait fait au moins un quinzaine de victimes, (certains annoncent une vingtaine), un homme a témoigné sur les ondes de la Radio futur média (RFM) vers 18 heures, avoir vu un homme très fâché mettre le feu à un abri en paille.

Votre site www.lactuacho.com qui suivait l’actualité sur cette radio, a clairement entendu Pape Thioye, c’est son nom, revenir le fait déclencheur de ce sinistre.

Selon son témoignage, c’est un homme, surpris en train de fumer par des membres des services de sécurité qui s’est vengé, en quelque sorte, à sa manière.

Car fumer étant interdit sur ces lieux, l’homme, d’après Pape Thioye, aurait été rudement malmené par ces forces de l’ordre, avant d’être relâché.

A peine se serait-il éloigné de quelques mètres, qu’il aurait allumé un brin d’allumette, au vu de certains fidèles, pour le jeter sur une concession en paille. Le vent et la chaleur auraient fait le reste.

Selon les dernières nouvelles, dont un communiqué de la Présidence, cet incendie aurait fait plus de vingt morts et plusieurs dizaines de blessés, sans compter les énormes dégâts matériels. L’insuffisance du nombre des sapeurs-pompiers pour un aussi grand événement et la rareté de l’eau auraient aussi été indexées dans la gravité !

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles