Drame à Léona-Niassène : Pris pour un voleur, un déficient mental battu à mort

Le drame s’est invité à Léona Niassène, dans la région de Kaolack. Un jeune de 25 ans, répondant au nom de Malick Gueye a connu une triste fin dans la nuit mercredi au jeudi dernier.

Le jeune homme, selon ses proches, était souvent sujet à des crises qui se signalaient par des maux de tête, puis des actes de folies.

Selon la tante ce fut le cas cette nuit quand sujet à cette crise, en pleine nuit  il a couru pour se diriger vers  la rue. Mis aux faits, des membres de la famille sont aussitôt, sortis pour lui courir après, mais avec l’obscurité, ils ne savaient plus  par où il est passé.

En réalité, il s’est réfugié des quartiers plus loin, entre une maison et une boutique dont le propriétaire s’appelait Oumar Diallo.

« Confondu avec un voleur, il a été rudement bastonné avant d’être ligoté et acheminé à la maison. Arrivés devant la porte de notre maison avec leurs plaintes, nous leur avons expliqué que Malick n’était pas un voleur. Mais sujet à des crises, il perdait la raison durant ces moments » a expliqué sa tante.

Elle a ensuite expliqué sur les ondes de Walf, qu’ils ont persisté sur leurs accusations soutenant qu’ils avaient affaire à un voleur, mais des témoignages des membres de la famille ont conforté qu’il n’en était rien, mais qu’ils avaient affaire un malade mental.

C’est sur ces faits qu’ils nous l’ont laissé très mal-en-point, semant le désarroi dans la famille.

« Malick  était très fatigué, nous l’avons étendu. Ce n’est que quand sa maman a demandé de ses nouvelles que nous avons constaté qu’il était mort des suites de ses blessures » a expliqué sa tante.

Le corps de la victime a été déposé à l’hôpital régional de Kaolack. A la suite des premières enquêtes, Oumar Diallo, le boutiquier a été arrêté par la police de Kaolack.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles