Doing Business 2016 : Le Sénégal dans le Top 10 des pays ayant mis œuvre au moins trois réformes phares

Le rapport « Doing Business 2016 » de la Banque Mondiale sera présenté demain mercredi 28 octobre à 13 heures au siège de l’institution situé sur la Corniche Ouest de la capitale sénégalaise.

Le Doing Business 2016: Mesure de la Qualité et de l’Efficience du Cadre Réglementaire constate que 85 économies en développement ont mis en œuvre 169 réformes facilitant l’environnement des affaires au cours de l’année passée, contre 154 réformes l’année précédente. Les économies à haut revenu ont effectué plus de 62 réformes, portant le total pour l’année écoulée à 231 réformes dans 122 économies à travers le monde.

En prélude à cette rencontre, lactuacho.com tient des premières informations que le Doing Business fait état d’une amélioration de la règlementation des affaires dans plus de 60% des économies du monde au cours de l’année passée. Le Sénégal a été cité en exemple. Voilà pourquoi…

D’après le Doing Business, en matière d’améliorations, le top 10 inclut les économies ayant mis en œuvre au moins trois réformes au cours de l’année passée et amélioré leur classement sont : le Costa Rica, l’Ouganda, le Kenya, Chypre, la Mauritanie, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, la Jamaïque, le Sénégal et le Bénin.

Par région, l’Afrique Sub-saharienne représente environ 30 pour cent des améliorations en matière de réformes réglementaires et la moitié du top 10 des économies ayant le plus progressé dans le monde. De multiples réformes ont également été mises en œuvre en Côte d’Ivoire, à Madagascar, au Niger, au Togo et au Rwanda. L’économie la mieux classée de la région est Maurice, classée 32ème au niveau mondial.

Le Rapport indique que les économies en voie de développement ont accéléré le rythme de leurs réformes au cours des 12 derniers mois, permettant aux entrepreneurs locaux de créer et de gérer une entreprise plus facilement, selon le rapport annuel sur la facilité à faire des affaires du Groupe de la Banque Mondiale.

La majorité des nouvelles réformes de l’année qui s’est écoulée ont été conçues pour améliorer l’efficience de la réglementation, en en réduisant le coût et la complexité, avec le plus grand nombre d’améliorations apportées dans le domaine de la Création d’Entreprise, qui mesure le temps nécessaire à l’obtention d’un permis pour créer une entreprise ainsi que les coûts de traitement qui y sont associés.

Un total de 45 économies, dont 33 sont des économies en développement, a entrepris des réformes visant à faciliter, pour les entrepreneurs, la création d’une entreprise.

L’Inde, par exemple, a effectué des améliorations significatives en éliminant l’exigence de capital minimum et celle d’un certificat d’exploitation, épargnant aux entrepreneurs une procédure inutile ainsi qu’un délai de cinq jours.

Le Kenya a également facilité la constitution d’une entreprise en simplifiant les procédures de pré- inscription et en réduisant le temps d’incubation de quatre jours.
La présentation du rapport  « Doing Business 2016 » sera suivie par un point de presse animé les autorités du Gouvernement du Sénégal et du Groupe de la Banque mondiale.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles