Disparition du Dr Étienne TSHESEKEDI Wa Mulumba GAME IS OVER

Un frère m’interpelle ce matin en disant : pourquoi tu ne dis rien sur le décès du « SPHINX « ?
MOI: je devrais?
Lui: oui, une libre expression pour connaître ton avis.
Moi : Probablement. A mon avis on ne peut pas parler de M. Wa Mulumba TSHESEKEDI sans évoquer M. MOBUTU
LUI: Rires!
Moi : il est parti avec les vérités, mais…

Pourquoi je traite ce sujet de « GAME IS OVER « , simplement parce que chaque chose sur cette terre à une fin. Je n’ai jamais compris pourquoi celui qui aime la paix ne veux pas préparer la guerre?

Je nai aussi jamais été d’accord avec les positions politico-économiques et ses différentes sorties mediatico-populaire, notamment ces dernières années. Permettez-moi de présenter les condoléances réciproques au peuple éprouvé.

IS OVER! « Pensez-vous en charge « , cette lourde phrase pouvait émerveillée autant que possible une génération des congolais mais en même temps et mieux certains lisaient un style du leadership du « Laisser Faire « , un style dangereux et qui loin ne pouvait être sorti de la bouche d’un homme qui a toute les occasions à sa portée de diriger activement ce grand pays mais la vision d’un projet absent, une constante position non évolutive sur les lignes qu’il fallait bouger mais n’en bouge pas.

Lire le passé de l’homme est aussi une autre version de comprendre les enjeux de cette célébrité, cet homme emblématique qui n’a éclairé que son ombre dans un couloir des guerres secrètes et de jeux d’alliance, qui jusqu’aujourd’hui n’a rien changé au fond les questions des inégalités sociales et économiques, politiques et administratives, environnemental et culturelles d’un pays continent.

Je voudrais certainement dire encore que de 1960 à aujourd’hui, les responsabilités de celui qui sera le dernier des faucons du MPR, a su avec charisme fait rêver 4 générations des jeunes différents sur le plan national, critiqué par les uns, adulé par les autres, il ne sera plus jamais président d’un grand Village bantou au coeur de l’Afrique centrale. Je me demande qu’est ce qui reste aujourd’hui d’un peuple en plein désarroi?
AVENIR 
Les acteurs du contre UDPS, ont certainement une porte ouverte sur le site de CENCO afin de se maintenir au bout de leurs objectifs, ne sommes-nous pas en train d’assister indirectement à la fin d’un parti politique vieux comme le MPR, qui est le prochain Josue, le Patriarche est parti, qui conduira désormais les peuples de l’udps vers leur terre promise? En tout cas, la guerre va bientôt commencer. Le kongo doit s’apprêter à un nouveau schéma très compliqué.
Avenir 1: la majorité porte des gants et l’homme est déjà aux oubliettes. Aucune chaîne de télé ne diffuse ces archives. Ça mérite réflexion. Que retienne les congolais dans cette disparition.
Avenir 2: ces maîtres d’occident, la Belgique, l’offre un hommage mérité d’un grand homme, les congolais regardent tristement la chute d’un baobab de la page d’histoire qui s’est écrit encore une fois en Belgique.
Lorsque nous regardons l’état actuel du pays, je me demande qu’à t-il accompli pour les générations actuelles et futures? Quelles furent ses responsabilités dans la gouvernance du pays?

Nous sommes certainement tous concernés mais d’autres personnes comme lui sont plus concernés. Drôle et ironie de l’histoire, ils meurent tous à l’étranger!
R. I. P père, Dr Étienne TSHESEKEDI Wa Mulumba

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles