Direction générale de la Police nationale, Anna Sémou, la Dame de fer s’en va…

Le Commissaire divisionnaire Oumar Mal a été nommé, mercredi en Conseil des ministres, Directeur général de la Police nationale en remplacement de Anna Sémou Faye. La décision forte a été prise hier au sortir du Conseil des ministres.

La Dame de fer, rappelle ‘’Le Populaire’’ avant d’arriver à la Direction de la Police nationale, a eu à occuper durant sa carrière plus de 3  décennies  dans  la police les fonctions de Commissaire de Dieuppeul, du Port, de l’Aéroport, de Bel Air, de la Direction des passeports et de la Division des investigations criminelles.

Mais selon les capteurs du journal, au sein de la police, contrairement à Abdoulaye Niang, son prédécesseur à la tête de la Direction de la police nationale qui a perdu son fauteuil suite aux révélations du Commissaire Cheikhna Keïta sur sa gestion à la Direction de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), on reprocherait à Anna d’avoir laissé 6 commissaires occupant de grandes direction alors qu’ils sont frappés par la limite d’âge.
Les autres cadres retraités qui seraient maintenus à leurs postes sont, entre autres, le commissaire Demba Sarr, Directeur de l’Ecole nationale de la Police et de la formation continue, Mafal Ndiaye, Chef du Comité international de lutte contre la drogue, Abou Diop, Directeur de l’Inspection des services de sécurité. Et si elle a maintenu certains, c’est pour écarter d’autres.

D’ailleurs sa gestion de la police, notamment ses relations avec certains gros bonnets de la haute hiérarchie avait été décriée avec certains cagoulards qui étaient montés au créneau pour étaler le linge sale sur la place publique, selon toujours ‘’Le Populaire’’.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles