Difficile environnement du travail et dégradation de leurs conditions sociales : le syndicat unique des travailleurs du Trésor menace…

En conférence de presse hier, jeudi, le syndicat unique des travailleurs du Trésor ont demandé  à l’Etat de revoir  le système d’affectation  d’agents à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor(DGCPT), le recrutement  dans la fonction publique des agents  journaliers  et  contractuels.

Devant les journalistes, ils ont exigé  le respect des engagements du ministère de l’économie, des finances  et du plan MEFP pris  dans le cadre du contrat de performance et la mise à disposition  des crédits   budgétaires.

Entre autres figurent parmi leurs doléances le relèvement de l’indemnité  versé  aux caissiers, la livraison des services du trésor en chantier  depuis  plusieurs  années et la  rénovation de ceux en état délabrement et la fin  des cumuls  de postes qui rien ne justifie.

Même s’ils ont fait part de leur  disponibilité à œuvrer pour le climat social apaisé, ils n’en ont pas moins dénoncé le non nomination aux postes laissés vacants par les collègues partis à la retraite ou nommés ailleurs et la révision du régime de responsabilité des comptables publics.

Sur un autre plan, le  SUTT a demandé aux autorités la prise de mesures permettant de garantir la sécurité nécessaire dans les services du Trésor suite aux braquages d’institutions financières à Dakar et dans les régions.

« Ces attaques se sont malheureusement soldées par la mort d’un agent à Linguère. Le Percepteur aurait pu connaître le même sort si ce ne fut le concours de situations heureuses. Dans un autre département, le Percepteur avait été trouvé chez lui, ligoté et le coffre emporté », a expliqué Madiakhaté Niang, inspecteur du trésor et secrétaire  général du syndicat.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles