Devoir de Mémoire Dékheulé Il y a 130, nous quittait notre héros national Lat Dior Goné Latyr Diop

Souvenir : 27 octobre 1886 -27 octobre 2016.

Voilà 130 ans que le jeune Damel Tègne et Chef de guerre intrépide, Lat Dior Ngoné Latyr Diop, tombait à Dékheulé.

Fils de Sakhéwer Sokhna Mbaye Diop et de la linguère Ngoné Latyr Fall, Lat Dior Ngoné Latyr Diop est né en 1842 à Keur Amadou Yalla, au nord-est du Cayor. Il appartenait à la noblesse de l’ethnie wolof, les garmi.

Il descendait de la branche des nobles guedj, qui trouvent leur origine chez le Tiédos Get Ndiaye, l’ancêtre des Diop, lui-même descendant de Ndiadiane Ndiaye, fondateur de l’empire du Djolof.

Selon une coutume sérère en usage à l’époque, pour identifier le lignage utérin, Lat Dior a hérité du prénom de sa mère, Ngoné.

Lat Dior commence à inquiéter les Européens lorsque ceux-ci veulent réaliser la jonction entre les villes de Saint-Louis et de Dakar. Mais pour y parvenir, il leur faut conquérir le royaume du Cayor. C’est ainsi que Lat Dior Ngoné Latyr Diop devient un adversaire des Européens.

Il livra plus d’une quarantaine de batailles dont celles épiques et victorieuses de Ngol-Ngol et Paos Coto (Pathé Badiane).

C’est à Ngol-Ngol que le mythe de l’invincibilité des colons s’effondra et ce fut le début d’une résistance farouche contre la colonisation.

Lat Dior Ngoné Latyr vécut Digne et Généreux comme il le disait souvent !

Une pensée pieuse et Patriotique !

Ibrahima Dème avec Wikipédia

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles