Développement et Genre : La SYNAFE lancée, un cadre pour prouver l’importance de la femme dans le processus

Réunissant d’importantes personnalités féminines du pays, la Synergie Nationale des Femmes (SYNAFE) été officiellement lancée, au nom de Mme Mariama Sarr, le ministre de la Femme, de la famille et de l’Enfance, ce vendredi 8 mai 2015 à Dakar.

Ce cadre qui regroupe d’éminentes femmes comme Mme Ndioro Ndiaye, la coordonnatrice du réseau francophone pour l’égalité Femme-Homme, la magistrate Mme Dior Fall Sow, la représentante des femmes en situation de handicap, la battante Mme Khady Fall Tall, sans oublier Mme Innocence Ntap Ndiaye, la présidente du Haut Conseil pour le Dialogue social (co-présidente d’honneur), qui ont marqué de leurs empreintes la bonne marche du Sénégal, compte désormais faire entendre la voix des femmes, et mieux faire valoir leur droits.

D’après Mme Ndioro Ndiaye, sa création  part de plusieurs constats comme la participation marquante des femmes dans le processus de développement du pays alors que leur inclusion reste toujours problématique.

« Il est urgent de saisir les opportunités et mieux même, d’en créer, en participant aux prises de décisions » a-t-elle dit.

Ce regroupement de femmes qui certainement fera des émules, car lancé devant une délégation de femmes de la sous-région venues de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali et de la Guinée Bissau, a fait l’amer constat que la léthargie et pire même, un recul a été noté depuis le Mouvement des Femmes de la Conférence mondiale tenue en 1995 à Beijing.

« Ce n’est pas seulement une question de femmes, mais aussi de développement durable, de renforcement de la démocratie » a soutenu Mme Dior Fall Sow dans son intervention.

C’est ainsi que la  SYNAFE qui se veut un cadre de concertation intergénérationnelle des femmes, compte se positionner comme une interlocutrice  auprès des populations et instances de décision.

Pour Mme Aissatou Cissé, la représentante des femmes en situation de handicap, il faut désormais aller de l’avant, « Il s’agit de combattre certaines discriminations qui subsistent malgré les efforts fournis » a-t-elle indiqué.

Le mouvement qui se définit apolitique compte se positionner en une force incontournable, à travers des propositions, pour mobiliser les actions des femmes autour d’un seul cadre, pour intervenir à tous les niveaux de la vie politique, économique et sociale, mais aussi jouer un rôle de médiatrice dans les crises socio-économiques et au finish restaurer les figures féminines historiques de la société civile sénégalaise.

Lançant un message au continent noir, Mme Soukeyna Ndiaye a indiqué que « l’Afrique doit comprendre que la question genre est un problème de société et de citoyenneté qui doit être gommé pour sortir de la pauvreté et du sous-développement.

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles