Développement durable : Le défi de la qualité au cœur d’un atelier de formation de deux jours destiné aux journalistes et communicants

Organisé par la Cellule technique de coordination nationale (CTCN) du Sénégal, un atelier de deux jours, articulé autour du programme système qualité de l’Afrique de l’ouest, regroupant des journalistes et personnes ressources de diverses structures, s’est ouvert hier, mardi 29 septembre 2015, à Dakar.

Cette rencontre qui participe à la formation des professionnels de la communication aux concepts de la qualité à travers le Programme système qualité de l’Afrique de l’ouest entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’objectif de développement durable des pays de la sous-région.

Ouvert par Ibra Guèye Dioum, au nom du ministre du ministre de l’industrie et des mines, l’atelier qui a noté la présence du représentant de l’ONUDI et de l’Union Européenne, des membres de la société civile, vise à mieux faire maîtriser aux journalistes-communicants, les enjeux et perspectives sur cette  question face au défi de la mondialisation.

Au-delà de ses enjeux économiques, le défi de la qualité revêt aussi d’importants autres aspects qui sont au quotidien des populations, notamment son volet sécurité sanitaire et alimentaire.

C’est pourquoi sur l’obligation et le devoir d’informer les populations l’expert Aboubacry Barr s’est appesanti sur les notions de base de ce qu’est la qualité, le pourquoi de son importance pour les consommateurs et les acteurs économiques.

La politique nationale qualité (PNQ) dont les principales composantes comprennent l’infrastructure nationale qualité et le cadre réglementaire technique national, couvrant la qualité la sécurité alimentaire, les réglementations environnementales et éthiques, y compris leur mise en œuvre, est devenue incontournable pour  un développement durable.

Des volets sur lesquels votre site d’information lactuacho.com vous promet de revenir en profondeur dans sa rubrique ‘’Grand Reportage’’

Pourtant dans son discours transparaît que malgré l’importance de la question, sur l’ensemble des quinze pays de la CEDEAO, dix pays n’ont pas encore de politique nationale qualité.

Ce qui peut être source de lourds préjudices pour leur économie été leurs populations..

 

 

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles