Deux religieux vont solder leurs compte en justice pour… accusation de terrorisme


Des religieux devant la barre du tribunal pour solder les comptes autour d’accusations de terrorisme. L’imam Ismaila Ndiaye, Conseiller spécial du Dr Mouhamed Ahmad Lô,  veut traduire en justice Cheikh Tidiane Niass qui indexe son patron le Dr Lo comme faisant l’apologie du terrorisme, nous dit ‘’Le populaire’’.

Lors d’une rencontre organisée samedi dernier, l’imam Ismaïla Ndiaye rapporte que Cheikh Tidiane Niass avait publié la première fois un communiqué pour traiter le docteur Mouhamed Ahmad Lô de terroriste.

Le journal poursuit que la seconde fois, il a été invité sur un plateau de télévision et a confirmé ses propos. Ismaila Ndiaye précise que les accusations vont jusqu’à dire que le docteur Lô prépare la création d’un Etat islamique à l’exemple du Daesh. Des accusations jugées graves et qui font dire à l’imam Ismaila Ndiaye que c’est ce qui a valu la convocation en justice.

«Devant son entêtement à ne vouloir fournir les preuves de ses accusations fortuites et en refusant de présenter des excuses publiques, une citation directe lui a été servie pour qu’il vienne s’expliquer devant le tribunal et fournir les preuves de ses accusations», souligne l’imam qui est d’avis que les propos du jeune marabout engagent la sécurité du pays.

«Le fait d’écrire dans un quotidien que le (Sunugaal) est sous menace terroriste détruit beaucoup de choses», dit-il regrettant que les fils de marabouts ont tendance à dévier de la voie tracée par leurs pères. Il a donné comme exemple des petits-fils de marabouts qui marchent pour la libération des leurs emprisonnés.

«Ce sont des petits-fils qui font honte à leurs familles. Tout le monde est petit-fils de quelqu’un, il faut arrêter», affirme l’Imam qui, par ailleurs, est d’avis que nos frontières soient sécurisées, car étant «poreuses». 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles