Détente : la vendeuse de salade, le conducteur et la circulation

L’histoire se serait passée, il y a quelques années derrière, sur l’avenue Ponty de Dakar, la capitale sénégalaise.

Une belle marchande, assise à coté des feux de signalisation routière d’un axe assez fréquentée, vendait tranquillement des salades vertes à ses clients occasionnels.

Par la magie de la circulation, un chauffeur s’arrête en tête de fil, juste devant le feu rouge et à coté de la dame.

Cette dernière qui arrangeait sa marchandise entrouvrit par inadvertance ses belles jambes et hypnotisa presque le conducteur.

Car ce dernier avait les yeux tellement rivés sur ces belles jambes que quand le feu passa au vert, mais malgré les coups de klaxon derrière lui, le gars comme figé, la bouche entrouverte, n’entendait rien.

La dame remarquant le regard du conducteur et le cocasse de la situation, au lieu de refermer cette ‘’ouverture’’,  se saisit d’une salade, la posa devant ses jambes et s’écria à l’endroit du chauffeur avec un large sourire:

« C’est vert maintenant,  monsieur ! »

Réveillé, le gars démarra en trombe, libérant la circulation !

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles