Détente: La collectionneuse

Nous sommes en 2014,  après les fêtes de korité et  de tabaski, noël et nouvel an approchent. Mariama (pas la fille de Oumy), qui est à l’avant-garde de la mode, fait son bilan général pour toutes ces fêtes, appelle au hasard un de ses « chéris » et lui dit :

– Chéri pour les fêtes qui approchent j’ai besoin de 50.000 F pour ma robe, 30.000 F pour mes chaussures 25.000 F pour ma coiffure…

Avant qu’elle ne termine sa liste, le supposé pigeon trouva vite une réponse et changea aussitôt sa voix en imitant l’opératrice :

– Bonjour ! Par suite de votre tentative d’escroquerie, votre appel a été interrompu. Nous regrettons de ne pouvoir donner suite à votre appel. Nous vous conseillons de rappeler après le 28 février 2015.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles