Des psychiatres avertissent le Congrès américain : Donald Trump est «un danger clair et précis pour le monde »

«Il ne faut plus être un psychiatre pour reconnaître ses modèles alarmants de comportement impulsif, imprudent et narcissique ! » Telles sont les revendications d’un groupe de psychiatres américains qui vient d’écrire au Congrès pour alerter  que Donald Trump se pose en «danger clair et précis» pour le monde.

Parmi eux, on note le Dr Bandy Lee, de l’Université de Yale, qui aurait également consulté les membres démocrates du Congrès pour créer un groupe d’experts pour donner des avis sur la santé mentale du Président.

Le groupe est préoccupé par la «dangerosité» de M. Trump, a déclaré le Dr Lee aux USA Today . Sa lettre envoyée aux membres des deux parties, indique : «Il ne faut plus être un psychiatre reconnaître les modèles alarmants de comportement impulsif, imprudent et narcissique, indépendamment du diagnostic – que, la personne du président Trump, met le monde « À risque ».

« Nous nous trouvons maintenant devant un danger clair et présent, notamment en ce qui concerne la Corée du Nord et le commandement que détient le président sur l’arsenal nucléaire américain ».

Cette position vient après les propositions des démocrates visant à créer une Commission de surveillance de 11 membres sur la capacité présidentielle et qui serait chargée d’examiner la santé mentale et physique du président américain.

D’abord déposé par le député de Maryland, Jamie Raskin, et maintenant soutenu par plus de deux douzaines de membres de la Chambre, le projet de loi verrait M. Trump ou tout autre président américain forcé de quitter le bureau ovale s’il est réputé être mentalement ou physiquement inapte pour son rôle.

La discussion sur la forme mentale de M. Trump s’est intensifiée dans les jours qui ont suivi son discours extraordinaire aux partisans de Phoenix, en Arizona. Le président a aussi lancé à des journalistes «damnés malhonnêtes» et visant à la fois des sénateurs républicains de l’État dans un discours décontracté, ayant abandonné ses téléprompters.

Il a également revu ses diverses déclarations dans le sillage de la violence à l’extrême droite à Charlottesville, en Virginie.

Lactuacho.com avec independant.co

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles