Des menaces qui marchent sur l’apprenti d’un car Ndiaga Ndiaye

On a vu et entendu des histoires drôles dans les mini-bus Tata, les « Ndiaga Ndiaye » et autres cars rapides. Mais celle que les capteurs du ‘’Populaire’’ ont filmée, hier, est encore plus marrante.

Dans un « Ndiaga Ndiaye » en partance pour Cices, une fille de nationalité étrangère que certains appellent ‘Ñak’’ y est montée à hauteur du terrain de Sacré coeur.

La dame qui demandait sa monnaie après avoir donné l’apprenti une pièce de 100 francs n’a pas tardé à proférer des menaces à l’encontre de l’apprenti.
“Donne-moi ma monnaie”, lui lance la dame d’une trentaine d’années. L’apprenti lui rétorque : “C’est 100 francs le tarif du Cices”.

Sur un ton menaçant la femme revient à la charge : “Si tu ne me remets pas mes 25 francs, ‘walaay’ tu auras chaud et je ne le répéterai pas 2 fois”.

Les gens se sont plutôt tordus de rire lui criant à tue-tête : “Apprenti tu auras chaud deh”.

Bon samaritain, l’apprenti-chauffeur lui a retourné 50 francs au lieu des 25 francs pour lesquels elle s’apprêtait à tabasser l’apprenti.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles