Des malfaiteurs abattent froidement la mère du boutiquier qui affirmait les avoir reconnus

Le village de Ndiol Ndiaye situé dans la commune de Ndièyène Sirakh (Thiès) a vécu un horreur inouïe durant le weekend dernier. La Dame Thioro Ndiaye a été froidement abattue par des voleurs à l’audace insoupçonnée.

Habitant à un village à peine distant d’une dizaine de kilomètres, lourdement armés de machettes et de pistolets, des malfaiteurs ont perpétré un coup visant un boutiquier.

Dans leur coup qui s’est déroulé dans la nuit du vendredi au samedi, ils trouveront un groupe de personnes assis qui discutaient tranquillement.

Lors de cette attaque, ils s’en prendront à deux personnes qu’ils blesseront par machette et le boutiquier faisait partie de ce lot. Mais saignant, il réussira à s’échapper.  pour s’enfermer avec ses proches, leur demandant laisser les malfaiteurs s’emparer de sa caisse et leur butin.

L’une des épouses qui avait vu son mari touché et le croyant mort a crié de toutes ses forces cette perte. C’est ainsi que désespérée, la mère du boutiquier est sortie pour demander aux malfrats de la tuer, du moment qu’ils ont pris la vie de son fils.

Criant qu’elle les avait reconnus et que ce crime ne restera impayé, elle fut à son tour abattue de deux balles, alors qu’en réalité son fils était blessé mais en vie. Une mort qui restera à jamais gravée dans la tête de son fils.

Aux dernières nouvelles, tous les malfrats ont été cravatés par les gendarmes.

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles