Des camarades de Niasse décochent des piques sur Gackou

Les progressistes, parlant maintenant de leurs problèmes internes, «ont évalué positivement les tournées des deux délégations du Bureau politique, respectivement à Thiès le 8 août 2015 et à Malèm Hoddar le 15 août 2015».

Mais c’est aussi pour dire qu’à Malèm Hoddar, «la marée humaine a absorbé le torrent de contre-vérités diffusées par des individus qui révèlent ainsi leur profil, qui ne saurait guère favoriser le culte des valeurs et de la morale».

Gakou appréciera !

En tout cas, la Csa renseigne que «l’Afp, debout, continuera d’administrer comme il sied de cinglants démentis aux tricheurs invétérés, en mettant en relief  l’argument massue des faits, par la réalisation de la feuille de route de son Secrétaire général, (Niasse-Coumba-Abdallah)».

Par Ailleurs, le Comité stratégies et actions de l’Alliance des forces de progrès encourage l’Etat à «continuer de poser les jalons de la bonne gouvernance, en restant intransigeant sur la reddition des comptes, le respect du bien public et des institutions de la République».

Les camarades de Niasse-Coumba-Abdallah trouvent qu’«il est inconcevable qu’une association, fût-il le Pds ou un prétendu front patriotique, tente de dicter sa loi à la justice de notre pays, en mettant en avant une propagande maladroite, sans prégnance sur les populations,  pour assouvir des ambitions en porte-à-faux avec l’intérêt général».

 

Source ‘’Le Populaire’’

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles