Déguerpis, des marchands ambulants accusent tout le monde, du Chef de l’Etat au préfet

Le collectif des marchands ambulants menace de porter plainte contre Alioune Ndoye, le maire du Plateau. Ils ont réagi en cette fin de semaine pour exprimer leur colère.

Ils l’ont accusé entre mille maux,  de violence lors des déguerpissements de leurs tabliers établis sur la rue Jean Jaurès, nous dit ‘’l’As’’.

Selon eux, le maire leur a envoyé des nervis pour les faire quitter de force.

Ils ont aussi accusé le préfet, car il refuse de les recevoir pour entendre leurs doléances.

Même le président de la République est dans le lot, car selon, le collectif, il fait aussi partie des agresseurs.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles