Déguerpi de la Cité Biagui : Farba Senghor serait-il aussi fauché ?

Au moment où ces lignes sont écrites Farba Senghor, le chargé de la propagande du Parti Démocratique sénégalais est en train de de vivre des moments difficiles

En cette matinée de mardi 4 aout 2015, plus d’une dizaine de gendarmes sont venus accompagner un huissier pour procédé à son déguerpissement de la maison louée à la Cité Biagui.

D’après les informations livrées, c’est pour défaut de paiement ou plus clairement pour quatre mois d’arriérés de loyer qu’il doit à sa propriétaire. Pourtant, l’homme était décrit comme quelqu’un de très liquide.

Interrogé par la TFM, Farba a indiqué que l’huissier, la propriétaire une certaine Hawa Sall, sont tous apparentés à Macky. Quand on lui avait parlé de deux mois de retard, il avait appelé le huissier pour lui remettre l’argent. Mais à sa grande surprise, le huissier a voulu aller en justice pour le faire déguerpir.

Le fils de la propriétaire, lui aurait même dit : «  Comme tu avais donné deux mois d’avance, considérons que tu ne nous doit rien. Quitte notre maison, pour ta paix et la nôtre (Diaam né nioy).

Pour le libéral, c’est une question politique mais pas une affaire de sou, car les propriétaires ne cherchent qu’à  faire plaisir au président Macky et à le déstabiliser en vue de la décision attendue de la Cour Suprême sur l’Affaire Karim Wade.

Un camion rempli de bagages est déjà parti des lieux, un second est  présentement chargé de matelas, table et autres matériels.

Affaire à suivre

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles