Décret sur les armes Les républicains peu sensibles aux larmes Barack Obama

Réagissant au décret présidentiel sur les armes, les républicains ont promis d’annuler cette décision du président Obama dès leur accession au pouvoir.  Selon eux, le président démocrate use trop de ses prérogatives et le dernier décret en est une illustration.

Hier, en annonçant ses mesures d’exécution sur le contrôle des armes à feu lors d’une conférence de presse, le président Obama a fait un plaidoyer émouvant pour une révision des mesures de contrôle des armes à feu en cours, au point de verser des larmes en parlant des décès d’enfants tués dans des fusillades à travers l’Amérique.

Reprenant les mots du Dr Martin Luther King, le président avait  déclaré que le pays a besoin de posséder une « urgence absolue du moment » pour lutter contre la violence armée et non pas seulement discuter de la dernière opinion de masse, mais l’empêcher.

« Comme dans les mots de Martin Luther King, nous avons besoin de sentir l’urgence absolue du moment », a déclaré Obama à la Maison Blanche, entouré des victimes de la violence armée et de leurs familles.

 » Chaque fois que je pense à ces enfants, cela me met en colère … et par la façon dont cela arrive dans les rues de Chicago chaque jour, « a dit M. Obama en essuyant ses larmes.

Une partie de son plan qui comprend l’expansion des vérifications des antécédents des acheteurs et leur santé mentale. Obama espère également réaliser des progrès dans la technologie avec la sécurité des pistolets.

Lactuacho.com  avec newsone.com

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles