Découverte rare Un énorme diamant, peut-être le 10ème des plus grands du monde, trouvé en Sierra Léone

Un pasteur chrétien travaillant dans une mine Sierra Leone a découvert un diamant 706 carats, qui pourrait être le dixième plus grand jamais trouvé.  La pierre précieuse a été trouvée par Emmanuel Momoh, qui travaillait dans la région de Kono, à l’est du pays. 

Il sera vendu en Sierra Leone dans un processus d’appel d’offres «transparent» au profit du pays, selon un communiqué du gouvernement.  On y lisait: «Un diamant 706 carats a été présenté au Président Dr Ernest Bai Koroma hier soir. Recevant le diamant Président Koroma a remercié le chef et son peuple pour ne pas la contrebande du diamant du pays ».

L’expert en diamant Paul Zimnisky a déclaré qu’il pourrait être «entre le 10ème  et le 15ème  plus grand diamant jamais récupéré» et une telle découverte est très rare dans une petite mine.
«La plupart des récentes découvertes de diamants exceptionnels ont été réalisés par de grands mineurs commerciaux qui exploitent de très gros volumes de minerai de kimberlite et traitent avec des équipements de pointe. L’exploitation minière artisanale a tendance d’en produire de plus petits, des diamants de moindre qualité, parce que les diamants souffrent de rupture et de l’érosion. », a-t-il ajouté

Selon Zimnisky la pierre sera probablement vendue à l’extérieur de la Sierra Leone, en dépit de l’affirmation du gouvernement, pour un meilleur accès à des acheteurs. Sans une évaluation professionnelle des défauts et la coloration potentielles du diamant, il est impossible d’estimer la pierre.

Des prix exorbitants

Cependant, une coupe de la Jonker, qui est la 10ème plus grande gemme de diamant jamais récupérée jusqu’à présent, (à 726 carats en pierre polie), sera mise en vente à Hong Kong en mai.

Une portion de 25 carats est susceptible d’être vendue à  2,2 millions  à 3,6 millions de dollars pour un seul carat, a dit Zimnisky.
Un diamant de 1111 carats a été découvert dans une mine au Botswana en 2015, la plus grande trouvaille du siècle.  Il est le deuxième en taille après le diamant Cullinan qui a été mis au jour en Afrique du Sud en 1905, à 3106 carats bruts, selon le Musée du Cap Diamant.

Le Cullinan avait été découpé en plusieurs pierres précieuses, dont deux ensembles qui sont dans le sceptre et la couronne des joyaux de la Couronne britannique.

Les diamants du sang

chercheurs de diamants

Historiquement, la Sierra Leone a eu un rôle controversé dans l’industrie du diamant. La vente des «diamants du sang» a contribué à financer les guerres civiles en Afrique dans les années 1990 et souvent financé des dictatures militaires sur un continent, qui selon les estimations London Diamond Bourse, fournit 65% des diamants du monde.

Les rebelles ont permis aux commerçants d’exploiter les mines de diamants et expédier les gemmes à l’étranger via le Libéria. Dans l’un des cas les plus notoires, l’ancien chef de guerre libérien Charles Taylor a été reconnu coupable de soutenir les rebelles en échange de diamants extraits par des esclaves.

Le quartier où le diamant de 706 carats a été découvert est celui de l’homme d’affaires américano-belge, Michel Desaedeleer, accusé d’esclavage et de trafic de diamants pendant la guerre civile en Sierra Leone, d’avoir commis ses crimes. Il est mort en prison en Septembre avant qu’il ne puisse être jugé.

Le bilan des morts de la guerre civile en Sierra Leone est estimé à 120.000 victimes. Le pays a une population d’environ six millions de personnes, ce qui en fait par rapport à sa taille, l’un des conflits les plus meurtriers dans l’histoire récente de l’Afrique.

Lactuacho.com avec dailymail.co

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles