Décès du khalife de Darou Mousty, le mouridisme perd un homme désintéressé, un modèle d’humanisme

Avec le rappel à DIEU de Serigne Cheikh Khady Mbacké, le khalife de Darou Moukhty, c’est assurément un guide religieux, un homme plein d’humanisme, désintéressé, loin du matérialisme qui s’en est allé.

L’homme qui avait succédé à Serigne Abdou Khoudoss Mbacké s’est éteint hier à l’âge de 94 ans. Selon les témoignages, c’est sa modeste demeure qui contraste avec des maisons luxueuses qui frappait les non-habitués de Darou Moukhty, la seconde capitale du mouridisme.

L’homme qui compte des milliers de disciples, lui vouant un amour sans limite et prêts à sacrifier biens et âmes, n’a jamais voulu accepté que sa famille ou ses disciples modernise sa concession à l’image de sa ville, restant dans ses cases comme lieux de résidence.

Toujours engagé dans des causes religieuses, morales et sociales, le défunt khalife, doté d’une forte personnalité mais aussi d’un caractère souple et humain, ne prenait pas de décision sans consulter, dialoguer et partager l’avis de ses proches.

Ses seules farouches oppositions ne s’affichaient que devant les transgressions des valeurs et principes religieux et moraux de l’islam.

A sa famille, à ses proches et à la oummah islamique, latuacho.com présente ses sincères condoléances. Que LE TRES MISERICORDIEUX fasse de Firdawsi sa dernière demeure.

 

 

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles