Décès du journaliste Ndéné Biteye : une foule nombreuse venue lui rendre un dernier hommage

C’est une triste ambiance qui a marqué la levée du corps du journaliste de Walf Quotidien, Ndéné Bitèye, samedi soir, à l’hôpital Fann.

Victime vendredi à la suite d’un accident de voiture à hauteur de Thiadiaye, le jeune reporter sportif a succombé à ses blessures malgré une intervention chirurgicale. Une forte délégation de la presse était présente sur les lieux pour assister à la levée du corps de son confrère.

L’ANPS (Association Nationale De la Presse Sportive) était également représentée en masse par ses nombreux membres d’autant que le défunt Bitèye était un des leurs. « Zizou Bitèye » comme on le surnommait, a montré qu’il était un homme engagé, dynamique qui avait l’amour de son métier de reporter sportif.

L’instant était triste et émouvant à travers le visage des gens: des larmes ont coulé.
Très émue, sa famille ne trouvait pas les mots pour magnifier le soutien sans faille des journalistes.

Son Directeur, Sidy Lamine Niasse a aussi brillé par sa présence avec ses collaborateurs du groupe Walfadrji, tout comme les anciens notamment Mamadou Ndiaye Doss qui est actuellement à la Sen Tv.

Pour partager ces moments douloureux avec la famille du défunt ainsi qu’à la presse, le ministère des sports a également fait le déplacement. Il a été représenté par le Directeur de cabinet M. Ndao.

A 39 ans, Ndéné Bitèye avait pourtant un avenir qui lui permettrait de servir encore ses lecteurs de Walf Quotidien. Mais, Dieu en a décidé autrement, lui qui l’a arraché à sa famille, ses amis et confrères.

Après la levée du corps, le « Zizou » de la presse sportive retourne à Ndoffane (Kaolack) sa ville d’origine là où il sera inhumé ce dimanche matin.

Adieu Ndéné le taquin.

Source iGFM

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles