Décès de Serigne Sidy Ahmed Sy : La Oummah perd un Grand érudit très humain et d’une discrétion inégalée

Largement relayée et partagée à travers les réseaux, la nouvelle de son décès a fait le tour de la toile.

Pourtant, sur le marabout Serigne Sidy Ahmed Sy qui est décédé ce  mercredi à Dakar,  beaucoup se demanderont qui il était et où vivait-il.

Oui,  fils de Serigne Babacar Sy, petit-fils de El Hadj Malick Sy, un des repères de la Tidjania au Sénégal et même à travers le monde, Serigne Sidy Ahmed était d’une très grande discrétion, même si ses prières et recommandations étaient très sollicitées.

L’homme qui a rejoint à l’âge de 86 ans son père, ses guides et ascendants vivait à Dakar, à la rue Amadou Assane Ndoye et même bon nombre de férus de cette voie religieuse le méconnaissait.

A la disparition de Serigne Abdoul Aziz Al Amine, selon des sources très bien informées et maitrisant bien la lignée de Serigne Maodo Malick Sy, lui qui, plus âgé de quelques mois ou années que Serigne Mbaye Mansour, devait accéder au Khilafat ou à la place de Khalife pour être plus simple.

Approché par des responsables de la voie tracée par Mame Maodo sur le sillage de Cheikh Ahmed Tidjane, il a discrètement et avec bénédiction légué le trône à son frère, Serigne Mbaye Mansour, que DIEU lui prête une très longue vie.

Repose en Paix Serigne Sidy Ahmed Sy et que ton dévouement, ta grande disponibilité et appui aux musulmans te soient source de gloire auprès de DIEU

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles