Décès de deux detenus à Rebeuss : Seydi Gassama d’Amnesty International soupçonne des non-dits dans cette affaire

Seydi Gassama d’Amnesty International parlant du drame survenu à la prison de Reubuess a exprimé son étonnement dû à l’absence de blessés dans une bousculade dans une chambre aussi peuplée.

Car il notoire que les prisons sénégalaises, surtout celle de Dakar sont surpeuplées, un fait même reconnu par les autorités/

Pour Seydi Gassama soupçonne des non-dits dans l’information de l’administration pénitentiaire et exige une enquête indépendante

Pour rappel avant-hier, la mort de Cheikh Ndiaye, âgé de 18 ans et Babacar Mané 19 ans deux détenus a été annoncée.  Ils étaient les deux étaient à la chambre 11 des mineurs-adultes de la Maison d’arrêt et de correction de  Rebeuss.

Mais c’est suite à un mouvement de panique, selon l’administration pénitentiaire confirmée par le médecin légiste.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles