De quoi faire frémir 150 tonnes d’explosifs quittent le Port avant d’être saisies par la gendarmerie à Ngoudiane

Suite aux menaces terroristes annoncées de partout, voilà une info qui a de quoi refiler une peur bleue aux âmes paisibles. 150 tonnes d’explosifs, c’est l’importante quantité d’explosifs saisie par nos braves pandores.

L’opération s’est déroulée la semaine dernière, plus précisément dans la nuit du 26 au 27 avril, dans la commune de Ngoudiane, située dans la région de Thiès, nous dit  »L’Obs ».

Un camion gros porteur qui devait rallier une société d’exploitation de basalte est parti nuitamment du Port autonome de Dakar, avec à son bord cette quantité d’explosifs.

Ce camion plein de danger avait quitté la capitale sénégalaise sans aucune escorte. ce qui déjà est une infraction pour le code sénégalais des mines.

Après immobilisation et vérification, nos gendarmes ont failli tomber dans les pommes, car cette partie n’était que le restant d’une grosse quantité.

Une partie de ces explosifs avait été déchargée à Mbao et à Keur Massar, avant que les 150 tonnes ne soient acheminées vers la commune de Ngoudiane.

Des incohérences qui font que les pandores ont vite compris que la société avait opéré sans autorisation.  Les services compétents n’étaient même pas au courant de cette sortie. La cargaison a été sécurisée, tandis que les deux sociétés (transport et exploitation des mines se rejettent la balle.

Mais et la sécurité du Port Autonome de Dakar dans tout cela ?

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles