De quoi faire fendre Massata Diack d’un large sourire: « Le Sénégal n’extradera jamais…jamais !… ses fils » le PM dixit

Même si ce n’est pas paraphé, c’est quasi-officiel, car l’affirmation est sortie de la bouche du premier ministre Mouhamed Boune Abdallah Dionne, himself.

Pape Massata Diack, cité et même trop cité dans la scandale qui agite l’IAAF, ne sera jamais, jamais extradé, mais s’il est recherché par Interpol.

Apostrophé par le député libéral Modou Diagne Fada sur ce scandale et ses connexions comme la détention (kidnapping a-t-il dit) de Oumar Sarr, le cas Massata entre autres, le PM a d’abord lavé son président avant de réagir sur le cas de Diack-fils.

Mouhamed Boune Abdallah a clairement indiqué mettre en jeu son honneur et celui de son gouvernement, que Macky n’a pas encaissé un seul round de qui vous savez. En clair, lui et son gouvernement seraient prêts à démissionner s’il est prouvé que le candidat a pris le moindre  »bass », (5000 F CFA) de Lamine Diack.

Mais sa fermeté sur l’autre question, « extradera, extradera pas ? », aura eu le mérite de rassurer Diack-fils, qui même s’il doit aller en prison, sera ici au Sénégal.

« Le Sénégal n’extradera jamais…jamais ! ses fils » a-t-il assuré, même s’il a auparavant indiqué que notre pays respectera les accords qui ont toujours ont lieu entre lui et la France.

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles