Danger signalé ! Le pont ‘’Sénégal 92’’ à moitié affaissé, des piétons se faufilent en son dessous

Des fois, on est en droit de se pose des questions sur la santé mentale de certains Sénégalais, tellement leur insouciance frôle le suicide. Figurez-vous que des personnes,  sans être de l’écurie ‘’Boul falé’’ (t’occupe pas’’) qui avait fait son temps, posent des actes qui font frémir quand on mesure le danger qu’elles courent.

Après le dynamitage du pont ‘’ Sénégal 92), certains piétons, trop pressés ou inconscients, passent sous le pont sans se soucier du danger qui les guette. Car certes il a été détruit, mais pas totalement : une partie s’est affaissée, mais l’autre est encore suspendue comme une menace qui plane sur les têtes.  A tout moment, des débris ou la partie suspendue, peuvent chuter et écraser ces piétons.

Mais malheureusement, à une heure tardive de la nuit, beaucoup de piétons passent sous ce pont sans mesurer les risques qu’ils encourent.  Aujourd’hui des piétons courent  un grand danger, et le risque de se faire aplatir comme une crêpe n’effleure même pas certains inconscients. Pour cause, il n’y a même pas de barrière autour. Les pouvoirs publics sont  plus que jamais interpelés sur le danger que constitue ce pont à moitié détruit .

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles