Culture : le Béthio, un pan méconnu et éblouissant de nos héros, raconté par l’historien traditionaliste du Walo Amadou Bakhao Diaw

Beaucoup de Sénégalais désignent à tort le petit pagne que nos femmes portent comme jupon du nom de Béthio. A l’origine Béthio était le titre féodal que portait l’un des kangams le plus puissant de l’ancien Royaume du Walo.

Il portait le nom de famille Diop.

On l’appelait aussi Beur Béthio ou Ngari Gorom en peul (le taureau de Gorom). Ce sont de membres de cette famille Diop qui iront plus tard s’établir dans la province cayorienne du Guet et devenir Bour Guet et seront les ancêtres de Lat Dior Ngoné Latyr Diop.

Le Béthio était le vassal du Brack et commandait la province du Mpétio bornée au nord par la rivière Gorom au sud par la plaine du Tianialdé à l’Est par le lac de Guiers à l’Ouest par l’océan atlantique correspondant actuellement à l’arrondissement de Ndiaye Le Béthio résidait à Paum (village disparu situé dans la Communauté Rurale de Ronkh) ensuite à Ross qui s’appellera plus tard Ross Béthio.

Béthio ou les Grands chefs de guerre

Grands chefs de guerre, les Béthios ont toujours participé à la défense de l’intégrité territoriale du Walo. Le Béthio Sakoura Diop époux de la Linguere Ndaté Yalla Mbodj ,père du héros national Sydya Ndaté Yalla Diop fut un des vainqueurs de la célèbre bataille de Dialawaly apres le suicide collectif des femmes de Nder C’est pendant l’époque du Béthio Maalixury Diop au milieu du 18 éme siècle que les jupons de femmes s’appelèrent Béthio.

Le Mpétio était un terroir d’une très grande importance stratégique étant un carrefour entre le pays maure du Trarza au Nord , le Cayor , le Walo et le comptoir de Saint Louis. Tout le commerce entre la Mauritanie et les royaumes du Cayor et du Djolof transitait par le Mpétio. Le Béthio Maalixury Diop intermédiaire entre le Walo et le comptoir de Saint Louis au milieu du XVII ième siècle s’était considérablement enrichi et seules ses femmes pouvaient avoir le luxe de porter plusieurs pagnes et sous pagnes qui seront appelés du nom du son titre : Béthio. Comme en France certains meubles sont appelés du nom du souverain de l’époque comme une commode Louis XV le petit pagne de l’époque de Malikhury porta le nom du Béthio.

Béthio Maalixury Diop

Le Béthio Maalixury Diop grisé par tant de pouvoir tentera de déclarer la sécession de la province du Mpétio du Waalo en 1724, il sera vaincu et tué à Békhar par le Brack Yérim Mbagnick Aaram Bakar Mbodj et remplacé par le Béthio Fara Thioro Diop.

Beaucoup de Sénégalais portent le prénom de Béthio sans que cela soit vulgaire comme d’autres portent les prénoms de Diaaraff ou de Farba qui sont aussi des titres féodaux.

Et l’origine du nom de Cheikh Béthio ?

Les plus grands Bethios furent Bethio Malikhury Diop , FaraThioro Diop, Yatma Demba Diop, Reuy Fanta Yatma Diop, Ngone Diop et surtout Bethio Madiop Rimb Diop qui accompagna Pinet Laprade avec 3000 hommes lors de la conquête du Saloum de Maba Diakhou Ba Serigne Bethio Thioune porte le prénom de ce Bethio Madiop Rimb

Donc chantons le cri d’honneur des Béthios pour ceux qui portent ce prénom : Ngadiary Ngadiary Reuy fanta yatma, Reuy nga sa thillé Malikhoury nga sa Békhaar Yatma Demba nga sa Dimar.

Amadou Bakhao Diaw

Historien Traditionaliste du Walo

diaogo.nilsen@gmail.com

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles