Cuba Ces moments historiques qui marquent à jamais la visite de Obama

De par son caractère historique, la visite du président américain Barack Obama sur l’île de Cuba restera gravée dans les mémoires. La photo ci-dessus, hautement symbolique, lui sera à jamais associée.

Pour la première fois depuis 1928, un président américain a foulé le sol cubain. L’heure de la réconciliation a sonné entre l’Oncle Sam et la République socialiste.
Dégel des relations diplomatiques
La visite d’État de trois jours du prochain ex-président américain entérine en effet la reprise des relations diplomatiques avec le régime castriste, annoncée par l’administration Obama dès la fin de l’année 2014.
Parmi la kyrielle de photographies immortalisant l’événement, l’une d’entre elles a retenu particulièrement l’attention: celle de l’arrivée de l’avion présidentiel dans la capitale, La Havane.

Arrivée Obama au Cuba

Symbole
L’image capturée par l’agence Reuters est symbolique pour plusieurs raisons.
Gouffre technologique
Tout d’abord, elle illustre parfaitement l’écart technologique qui sépare les deux pays. L’ultra-moderne Air Force One écrasant de tout son poids les vétustes mais non moins mythiques belles Américaines. Ces voitures typiques constituant le parc automobile cubain inchangé depuis les années cinquante.
L’un des symboles de la toute-puissance et de la démesure américaine survolant une toile de lignes électriques zigzagantes censées fournir l’électricité aux modestes habitations vient aussi rappeler les décennies d’embargo imposées aux Cubains.
Cheval de Troie du libéralisme
De manière plus abstraite, certains y voient une capture du futur plus ou moins proche qui attend l’île communiste. Un futur dans lequel Air Force One aura laissé la place aux avions-cargos remplis de produits made in USA. Un cheval de Troie du libéralisme, modèle économique auquel le pays a tourné le dos il y a soixante ans.
Qui est l’auteur?
Un autre élément rajoute une couche de mystère autour de cette photo: par qui a-t-elle été prise? Comme le précise le Huffington Post, les photographes de l’agence de presse britannique sont généralement crédités. Or cette photo ne fournit aucune information sur son auteur, si ce n’est la mention anonyme de « correspondant. » Selon une théorie avancée par plusieurs journalistes sur les réseaux sociaux, ladite photo aurait été capturée par un photographe cubain qui, pour des raisons de sécurité, aurait préféré garder l’anonymat.

Quoiqu’il en soit, cette photo est-elle annonciatrice de jours meilleurs pour la population cubaine? Seule l’histoire nous le dira.

Source 7sur7.be

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles