Croissance économique de la France : bientôt de la drogue pour doper le PiB…

L’autre bonne nouvelle pour le gouvernement, mais pour le coup qu’au niveau des chiffres, vient de l’Insee également : elle a accepté de répondre à la demande de la Commission Européenne sur le trafic de drogue.

Selon le site économiematin.fr visité par www.lactuacho.com, il y a en effet un problème au niveau du calcul du PIB et de la croissance dans les pays européens : certains prennent en compte le trafic de drogue, notamment les Pays-Bas où le cannabis est légal et rapporte gros, tandis que d’autres non. C’était le cas de la France.

Le site informe qu’à partir de mai 2018 le trafic de drogue sera inclus dans le calcul du PIB de l’Hexagone ce qui devrait faire grimper le total et peut-être permettre de revoir la croissance à la hausse… si le gouvernement trouve un terrain d’entente pour estimer le montant de cette économie souterraine.

Le trafic de drogue difficile à estimer, Ronan Matthieu, chef du département des comptes nationaux de l’Insee, selon nos confrères,  l’estime par exemple à « quelques milliards d’euros » et considère que l’ajout de cette économie parallèle ne va pas influencer le PIB de manière importante. Un avis qui est loin de faire l’unanimité : certains instituts pensent qu’il pourrait être de plus de 200 milliards d’euros par an, soit 10 % du PIB.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles