Crise scolaire : l’Etat et les syndicats fument le calumet de la paix autour d’un protocole d’accord en six points

Le gouvernement sénégalais a annoncé lundi soir s’être accordé avec les syndicats d’enseignants sur un protocole en six points portant sur leurs revendications, dont celui relatif à la création d’un guichet unique pour venir à bout des lenteurs administratives dans la délivrance des actes d’avancement des enseignants.

Ce point, selon l’Agence de presse sénégalaise (APS), inclut une dématérialisation des procédures, a indiqué le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, au sortir d’une rencontre avec des responsables de syndicats d’enseignants en grève depuis plus de 3 mois pour obtenir du gouvernement la satisfaction de leur plateforme revendicative.

Les deux parties ont également convenu d’une dotation budgétaire supplémentaire pour résorber les rappels dus aux enseignants au titre notamment de leurs avancements.

D’après toujours nos confrères, les syndicats ont aussi obtenu du gouvernement la matérialisation sur papier de l’augmentation de l’indemnité de logement qui devrait ainsi passer de 60 à 100.000 francs CFA mensuels, soit une augmentation de 15.000 FCFA à compter d’octobre, 10.000 FCFA à partir de janvier 2019 et 15.000 FCFA un an plus tard.

Le gouvernement s’est par ailleurs engagé à trouver une solution à la situation des professeurs d’éducation physique et des enseignants en langue arabe, de même qu’il a accepté de partager avec les enseignants les résultats de l’étude portant sur l’harmonisation du régime indemnitaire des fonctionnaires.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles