Crise à l’Ujtl, Oumar Sarr dément…puis se fait démentir par la députée Fatou Thiam

La crise à l’UJTL est toujours d’actualité. Cet échange entre Oumar Sarr le coordonnateur du PDS et Ndeye Fatou Thiam la député libérale du même parti, ne manque pas de piquant Le Populaire rappelle qu’avant-hier, lors d’une rencontre qu’il a présidée, 3W avait désavoué le bureau constitué par Toussaint Manga, selon ce qu’en ont rapporté diverses sources ayant pris part à cette rencontre, largement relayées par la presse.

Les explications de Oumar Sarr

Seulement, hier, Oumar Sarr, Coordonnateur national du comité directeur du Pds a pondu un communiqué pour démentir tout ce qui avait été révélé, dit le journal.

Selon lui, «(3W) précise qu’à l’issue de la réunion du 8 février 2014, qu’il a personnellement présidée (…) le bureau exécutif national mis en place en décembre 2014 et dirigé par Toussaint Manga est maintenu jusqu’au renouvellement des instances conformément aux dispositions prévues par les textes régissant l’Ujtl».
Selon Oumar Sarr, «pour l’heure, 3W invite à l’élargissement du bureau aux sensibilités qui se sont affirmées lors de la réunion, ce qui démontre le dynamisme de la jeunesse du parti».

3W renseigne aussi, par la plume d’Oumar Sarr, qu’il va recevoir «Toussaint Manga, Secrétaire national de l’Ujtl et Fatou Thiam, députée pour une meilleure coopération dans l’intérêt du parti».

La réplique de Fatou Thiam
Réponse de Fatou Thiam. Elle dément le démenti du Coordonnateur national du Comité directeur du Pds. Selon elle, «le texte publié par Omar Sarr et à travers lequel il tente maladroitement d’attribuer certains propos (à 3W) n’est que du faux».

En réalité, dit-elle, «toutes les personnes qui ont participe a la réunion ont religieusement écouté (3W), et son propos est tellement clair, que la confusion et la manipulation ne peuvent pas prendre place.  (3W)a affirmé sans ambages devant tous les jeunes du parti, qu’il nous faut une démarche consensuelle, et que Toussaint Manga a outrepassé ses directives en publiant le bureau sur Internet, par conséquent le bureau qu’il a proposée est nul et non avenu».

Fatou Thiam ajoute que 3W a poursuivi «en pointant un doigt accusateur sur la direction du parti qui n’a pas fait preuve de responsabilité».

Selon elle, «ces paroles sont différentes de celles contenues dans le communiqué de Omar Sarr qui a eu le culot de piétiner les paroles de (3W)pour se mettre a la merci d’une personne, ce qui est regrettable».

Toutes griffes dehors
La députée qui réagit en qualité de «présidente de la commission féminine» de l’Ujtl tient à rappeler qu’«il n’a jamais été question, d’élargir le bureau a une quelconque sensibilité qui s’est affirmée, mais de reprendre le processus intégralement en procédant a la vente de cartes qui aboutira a l’élection d’un nouveau bureau.

Et cela implique bien entendu que le bureau de l’Ujtl, dont la commission féminine est dirigée par l’honorable députée  Fatou Thiam, poursuive sa mission jusqu’à l’aboutissement de ce processus.

Fatou Thiam ne manque pas de sortir ses ongles pour griffer Oumar Sarr : «nous condamnons la démarche gauche et maladroite de Omar Sarr, qui, au lieu de fédérer les jeunes, cherche à les diviser comme il l’avait fait avec les cadres, dans le seul but de réaliser son ambition personnelle.

Cette démarche cavalière doit être bannie dans le parti, et à cause de ses agissements, beaucoup de personnes ont quitté le navire. Son manque de charisme alimente au quotidien le débat public, inutile donc qu’il en rajoute».

(Source Le Populaire)

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles